NPA Picardie
  • Communiqué NPA 60 - Interdiction des chasseurs vigilants

    Un protocole a été signé entre la Préfecture de l’Oise et la fédération de chasse présidée par Guy Harle d’Ophove (ex Front National qui a rallié Les Républicains), permettant la création d’un groupe de chasseurs armés chargés par la Gendarmerie de surveiller les campagnes, les bois et les forêts. D’ici la fin janvier 2018, 200 chasseurs auront été choisis par la Préfecture pour devenir « Chasseurs Vigilants ». Cette milice privée représente une menace pour toute la population. Rappelons que ces 200 chasseurs seront armés lors de leurs patrouilles. Rappelons qu’en France en 2016 il y a eu 146 accidents dont 10 mortels. Rappelons que deux non-chasseurs figurent parmi les victimes. Enfin Guy Harlé d’Ophove se vante dans un article : « On aide la gendarmerie. On est leurs yeux et leurs oreilles, leur RG des campagnes ». Ainsi se considère t’il comme le supplétif de la Gendarmerie. Ce dispositif est dans la logique de l’état d’urgence permanent voté en novembre 2017. Le Nouveau Parti Anticapitaliste demande l’interdiction de cette milice privée.